vendredi 30 mai 2008

Introduction : à quoi sert la philosophie ?

Concrètement, à pas grand-chose. Par exemple, lorsque vous passez à la caisse d’un supermarché, le maniement des grands concepts philosophiques ne vous sera d’aucune utilité, sachez-le. De surcroît, si vous vous obstinez dans votre erreur, il n’est pas exclu que certaines tensions apparaissent avec les gens qui font la queue derrière vous.En revanche, s’il s’avère intellectuellement moins satisfaisant, le maniement de la carte bleue vous permettra de franchir l’obstacle en douceur et de regagner votre voiture sur le parking, le... [Lire la suite]
Posté par philogedy à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 30 mai 2008

Première partie - La philosophie ancienne : introduction

    Elle commence à dater un peu, c’est vrai, d’autant qu’à l’époque, les gens se promenaient à pied ou à dos de mulet, vêtus de draps blancs ridicules.Dès lors il paraît difficile d’apporter le moindre crédit à leur enseignement, à une époque où les déplacements motorisés sont la règle et où les habitudes vestimentaires ont considérablement évolué pour atteindre un summum d’élégance et de décontraction. Cela dit, on peut malgré tout jeter un œil sur ces doctrines poussiéreuses, ne serait-ce que pour s’instruire... [Lire la suite]
Posté par philogedy à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 30 mai 2008

Chapitre premier - LES PRE-SOCRATIQUES : introduction

Evidemment, les pré-socratiques ne s’appelaient pas ainsi à l’origine, dans la mesure où Socrate n’était pas encore né. En fait, ils n’avaient pas de nom bien défini, ce qui a entraîné au début une certaine confusion, et des difficultés pour se reconnaître dans la rue. Afin de résoudre le problème, ils ont pris la décision de se séparer en plusieurs écoles auxquelles ils ont donné des noms cocasses et colorés afin qu’on ne les confonde pas. Ce phénomène de différenciation par le nom a été également observé dans les années 60,... [Lire la suite]
Posté par philogedy à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 30 mai 2008

LES PRE-SOCRATIQUES : Les Ioniens (VI siècle avant Jésus Christ)

Désirant avant tout concentrer leurs efforts et éviter de se répandre en considérations vaseuses sur mille sujets différents, les Ioniens ont rapidement décidé de se focaliser sur une seule et unique question : de quelle matière sont faites les choses ? Les débats au cours des réunions de travail étaient le plus souvent enfiévrés, car, comme on l’imagine, chacun avait sa petite idée sur la question. Thalès soutenait pour sa part que peu importait la matière dès lors qu’elle affichait ses 11°5. Anaximène, qui ne supportait... [Lire la suite]
Posté par philogedy à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 30 mai 2008

LES PRES-SOCRATIQUES : Les Italiques (V siècle avant Jésus Christ)

    On les a appelés ainsi par dérision, car ils avaient pour fâcheuse habitude de se pencher sur des problèmes dont la complexité les dépassait largement.     Le plus célèbre d’entre eux est incontestablement Pythagore. Après des études médiocres, notre homme ne sait pas trop quelle voie embrasser. Il serait bien tenté par une carrière d’astronaute, mais le calendrier de la NASA a pris un retard considérable, et il n’a pas la patience d’attendre. Il décide alors de fonder une école à Crotone, mais il est... [Lire la suite]
Posté par philogedy à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]